Le lâcher prise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre coin à nous Index du Forum -> En forme

Coccinelle Répondre en citant
Spécial Été
Spécial Été


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 8479

MessagePosté le: Ven 05 Déc 2008 12:36 pm    Sujet du message: Le lâcher prise
 
Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.

Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens, mais prendre conscience que l'on ne peut contrôler autrui.

Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire chercher principalement à tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.

Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, au sens où l'on admet que le résultat final n'est pas toujours entre nos mains.

Lâcher prise, c'est ne plus blâmer ou vouloir changer autrui et, au lieu de cela, choisir de consacrer son temps à donner le meilleur de soi-même.

Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres en faisant preuve d'une totale abnégation, mais se sentir concerné par eux.

Lâcher prise, c'est ne pas "assister ", mais encourager.

Lâcher prise, c'est ne pas juger, et accorder à autrui le droit d'être humain, c'est-à-dire lui accorder le droit à l'erreur.

Lâcher prise, c'est ne pas s'occuper de tout ce qui arrive, et laisser les autres gérer leur propre destin.

Lâcher prise, c'est ne pas materner les autres, et leur permettre d'affronter la réalité.

Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.

Lâcher prise, c'est ne pas harceler, reprocher, sermonner ou gronder, et tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.

Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs, et prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.

Lâcher prise, c'est ne pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.

Lâcher prise, c'est ne pas regretter le passé, et vivre et grandir dans le présent pour l'avenir.

Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer davantage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Coccinelle Répondre en citant
Spécial Été
Spécial Été


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 8479

MessagePosté le: Ven 05 Déc 2008 12:38 pm    Sujet du message:
 
Le lâcher-prise et le détachement

Source: Richard Thibodeau*. Tiré du site: http://www.croyancesdebase.com/lacher.html )

Un grand nombre de gens se sentent coupables s'ils ne font pas quelque chose pour régler leurs problèmes. Ils sont incapables de lâcher-prise ou de vivre du détachement. Parce qu’ils n’ont pas de solutions immédiates, ils s’inquiètent, tournent en rond, doutent d'eux-mêmes. Malheureusement, la plupart du temps le problème reste sans solution parce que les méthodes utilisées pour le solutionner ne fonctionnent pas.

Jean croit que de battre les enfants les rend plus obéissants. Après plusieurs années de mauvais traitements, ils sont devenus des délinquants. Joanne croit que de crier après sa fille afin qu'elle ramasse ses affaires va lui enseigner une plus grande propreté. Même si Joanne continue de crier après sa fille sa chambre est toujours en désordre. Joseph a vécu deux divorces à cause de sa jalousie excessive. Il est récemment tombé en amour et est de nouveau très jaloux, devinez la suite... Louis s'inquiète concernant l'argent depuis des années ça ne l'a pas rendu millionnaire, mais, il s'est beaucoup inquiété et il a récolté des problèmes de santé à cause de ses inquiétudes. Le refus de lâcher-prise et d'être détaché empêche les gens de découvrir de nouvelles méthodes de solution de leurs problèmes.

Souvent ce que l’on croit être le problème est un symptôme. Par exemple, la peur de l’engagement est peut-être un symptôme d’une croyance inconsciente que l’amour est une prison sans porte de sortie. Vous pouvez faire face à une peur et la contrôler, c'est-à-dire de passer à l'action même si vous avez peur, mais elle n'est pas solutionnée pour autant. Afin de vraiment solutionner une peur de façon permanente et définitive, il est nécessaire d'identifier et de changer les croyances conscientes et inconscientes qui la produisent. C'est la même chose avec le doute, l'inquiétude et les autres blocages et résistances dans votre vie. Si vous ne changez pas les croyances conscientes et inconscientes qui produisent une peur, c'est comme d'essuyer l'eau sur le plancher sans enlever le bouchon de l'évier et sans fermer le robinet. Il y aura toujours de l'eau sur le plancher! Gilles maîtrise sa peur de parler en public mais elle est toujours là sous forme de stress lorsqu'il est temps de parler en public. Ginette domine sa timidité, mais elle est toujours présente lorsqu'elle rencontre de nouvelles personnes. Annie contrôle sa peur des hommes mais elle la ressent toujours lorsqu'elle désire vivre une relation de couple. Philippe contrôle sa nervosité dans une entrevue pour un emploi mais celle-ci transparaît quand même, et a été la cause de plusieurs échecs dans sa recherche d'emploi.

Pensez à quelques-uns des problèmes que vous avez et posez-vous la question: depuis combien de temps est-ce que j'entretiens ces problèmes en appliquant des solutions qui ne fonctionnent pas?... Deuxièmement, qu'est-ce que mes problèmes m'empêchent d'obtenir de la vie? L'amour, la richesse, la santé, le bonheur, le plaisir, la sécurité, quoi d'autre?... Comprenez moi bien, si les solutions que vous avez appliquées jusqu'à aujourd'hui à vos problèmes fonctionnaient vous n'auriez plus ces problèmes. Cependant, puisque vous avez encore vos problèmes, il est évident que toutes les méthodes que vous avez utilisées jusqu'à maintenant pour les régler ne fonctionnent pas et ce n'est pas en continuant à essayer des méthodes qui ne fonctionnent pas que vous allez régler vos problèmes. Vous devez donc lâcher-prise et vivre un détachement face aux vieilles méthodes qui ne fonctionnent pas et en adopter de nouvelles!

C'est quoi lâcher-prise et vivre du détachement pour vous?... Pour certaines personnes c'est d'accepter ce qui se passe dans leur vie; pour d'autres, c'est de pardonner; pour d'autres, c'est d'avoir confiance en soi et dans ce que l'ont veut réaliser; pour d'autres c'est de croire en soi et de croire en quelque chose.

Il y a aussi ceux pour qui le lâcher-prise et le détachement c'est de renoncer à quelque chose d'important pour eux. Le lâcher-prise et le détachement deviennent un problème lorsqu'ils sont utilisés pour renoncer à des rêves, des désirs et des besoins; lorsqu'ils servent de justification à de l'apathie ou lorsqu'ils sont associés à des sentiments négatifs tels que le désespoir et l'abandon. Lorsqu'une personne a un grand nombre de peurs et de blocages face à la réalisation de ses rêves, désirs et besoins, elle va parfois renoncer afin de ne pas avoir à faire face à ses peurs et à ses blocages. Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui veulent changer des choses dans leur vie et qui en même temps ont peur de passer à l'action. De ce point de vue, le lâcher-prise et le détachement ont un impact négatif puisqu'ils sont utilisés comme moyen pour abandonner quelque chose. Vous entendrez des expressions du genre: à quoi ça sert; je n'y arriverai jamais; il n'y a rien que je puisse faire; ça ne marchera pas de toutes façons; réussir c'est pas pour moi. Dans un tel cas, le lâcher-prise et le détachement deviennent un synonyme de résignation et d'apathie.

Bien sûr qu'il y a des situations où c'est nécessaire de vivre du détachement et du lâcher-prise. En voici quelques-unes: la perte d'un être cher; une séparation; certains événements pour lesquels vous n'avez aucun contrôle tels que la perte de votre maison suite à un incendie; un abus que vous avez subi; la perte d'un emploi; etc. Peu importe ce que vous avez pu vivre dans votre passé, ce n'est pas une raison pour abandonner vos rêves, vos désirs et vos buts, car en agissant ainsi vous continuez à vivre dans votre passé et vous devenez alors l'esclave de votre passé. En fait, à chaque jour, cultivez vos rêves, vos désirs et vos buts de sorte qu'ils occupent une place tellement grande dans votre vie que le passé n'a plus vraiment d'importance. C'est à ce moment que vous pouvez vivre un lâcher-prise et un détachement face à votre passé et que vous pouvez le changer.

Les gens qui sont incapables de vivre du lâcher-prise et du détachement sont des gens qui transportent leur passé dans leur présent et dans leur futur. Vous entendrez des expressions telles que: j'aimerais être riche mais je ne peux pas parce que je ne viens pas de la bonne famille. J'aimerais être heureux mais c'est impossible parce que je suis venu au monde dans un milieu rempli de conflits; j'aimerais être en amour mais je n'y arriverai jamais parce que j'ai trop peur de me faire avoir; j'aimerais solutionner mes peurs mais je ne crois pas que ce soit possible; j'aimerais faire des changements dans ma vie mais je trouve que ça coûte trop cher. Sur ce dernier exemple, la personne ne réalise pas que de rester avec ses problèmes coûte cher aussi! Alors qu'est-ce qui coûte le plus cher: investir du temps et de l'argent pour solutionner vraiment nos problèmes ou continuer à vivre avec eux durant des années? Curieusement, lorsque l'on voit les bénéfices que peuvent nous apporter certaines choses, le prix devient secondaire. Quels sont les bénéfices de savoir comment éliminer des peurs?... plus de liberté, plus d'amour, plus de joie de vivre, plus de confiance, plus de sécurité, plus de réussite, plus de vitalité, plus de bonheur, un meilleure esprit de décision. Toutes ces choses sont sans prix.

La pauvreté et la richesse sont le résultat de deux façons de penser différentes. Les gens à la pensée pauvre vivent leur présent en fonction de leur passé et sont, par conséquent, incapables de lâcher-prise et de vivre du détachement. Les gens à la pensée riche vivent leur présent en fonction de leur futur et sont capables de vivre un lâcher-prise et un détachement concernant leur passé.

En fait, le seul temps où ils vont dans leur passé c'est lorsqu'ils veulent solutionner quelque chose, autrement, ils sont trop occupés à bâtir leur futur pour perdre du temps avec leur passé.

Quel est l'élément essentiel au lâcher-prise et au détachement: - LA CONFIANCE -. La confiance en soi, la confiance en vos propres capacités d'accomplir ce que vous voulez dans la vie; la confiance dans vos buts, désirs, rêves et besoins; la confiance dans vos capacités de réussir. Une confiance qui a la forme d'une CERTITUDE que ce que vous voulez va se produire. Pensez-y ! Si vous aviez la certitude que ce que vous voulez va se produire, comment vous sentiriez-vous en cet instant même? Vous vous feriez plus confiance, vous cesseriez de vous inquiéter ou d'avoir peur, vous auriez un détachement, un lâcher-prise.

La confiance est donc essentielle au détachement et au lâcher-prise. Par conséquent, comment peut-on accroître la confiance en soi ? Il y a deux façons : l'une d'elle est de faire ce que vous aimez dans votre vie, de faire ce qui est un prolongement de vous-même; une autre est d'éliminer les peurs de votre vie en identifiant et en changeant les croyances conscientes et inconscientes qui les produisent et, ça, je peux vous aider à le faire. Réalisez que la peur soustrait à la confiance. Plus vous avez de peurs moins vous aurez de confiance en vous-même. Il sera alors difficile d'être détaché et de lâcher prise.

Comment se manifeste le lâcher-prise et le détachement chez les gens remplis de succès?... Ils ont la certitude qu'ils vont obtenir ce qu'ils veulent dans la vie. Ce sont des gens qui font des choix, prennent des décisions et passent à l'action. Pour eux, le temps est précieux car le temps perdu à s'inquiéter, à avoir peur, à douter de soi et à vivre dans l'incertitude ne revient jamais. Ils ne laissent pas les peurs les freiner dans leurs rêves, buts et désirs. Leur présent est basé sur leur futur. Ils croient dans leurs projets et entreprennent les actions nécessaires pour réussir. Puisqu'ils prennent plaisir au temps, ils n'ont pas de pression face au temps. Ils ont confiance dans leur futur. Ils sont déterminés, persévérants et patients. Ils peuvent être fermement engagés dans la réalisation d'un but tout en vivant un lâcher-prise et du détachement. Ils sont à l'écoute de leurs propres besoins.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Coccinelle Répondre en citant
Spécial Été
Spécial Été


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 8479

MessagePosté le: Ven 05 Déc 2008 12:40 pm    Sujet du message:
 
L’art d’accepter ce que nous ne pouvons pas changer

Le lâcher prise consiste à être capable de modifier son regard sur le monde, à s’ouvrir à l’imprévu sans devoir se battre sans cesse. Le lâcher prise rime aussi avec acceptation, pardon, et demande parfois de faire le deuil de ce à quoi l’on tient.

On croit souvent que le lâcher prise consiste simplement à rester calme, à devenir zen. Mais le lâcher prise est beaucoup plus ! Il s’agit d’une véritable vision de la vie qui cultive le courage d’accepter le changement et de nous abandonner face à ce que nous ne pouvons contrôler. Car c’est parfois en perdant quelque chose que nous trouvons beaucoup plus !

Il vous a probablement été donné de rencontrer des personnes qui dirigeaient continuellement leur colère contre des détails qui vous paraissaient futiles. Ces personnes empoisonnent leur vie et entretiennent une inépuisable révolte intérieure qui tourmente leur entourage et les conduisent à la solitude.

Mais une attitude aussi extrême n’est pas nécessaire pour s’emprisonner dans des pensées et des émotions négatives. L’incapacité à accepter les événements procure de nombreuses souffrances et peut se poursuivre pendant toute une vie.

Pensez un moment à vos activités et à vos préoccupations. Vous constaterez que vous n’avez aucun contrôle sur certaines d’entre elles, alors que vous contrôlez directement d’autres activités, celles qui vous donnent des résultats.

Pour lâcher prise, vous devez vous concentrer sur ce que vous pouvez changer. Vous dirigez alors votre énergie sur ce qui apporte des améliorations à votre vie. Au contraire, si vous gaspillez votre énergie à vous préoccuper de choses que vous ne pouvez pas changer, vous ne nourrirez que la frustration et le ressentiment. Par exemple, si vous vous contentez de relever les faiblesses de autres, de critiquer le moindre détail qui vous dérange mais sur lequel vous n’avez aucune prise, vous augmentez votre sentiment d’être une victime et vous refusez la responsabilité de construire votre vie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Harmonium Répondre en citant
Éléphant
Éléphant


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 17231

MessagePosté le: Ven 05 Déc 2008 4:02 pm    Sujet du message:
 
Dommage que j'aille le cervo-lent j'aurais fait la même chose avec mon topic sur les blessures d'enfant.

Pis mon topic de ouija ou yavait de l'information a tonne dedans. Je suis certaine qu'il vous manquera ! :P :twisted:
_________________
Il n'y a pas longtemps que je m'aime , jamais plus je ne m'oublierai ♪♫♪♪
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Harmonium Répondre en citant
Éléphant
Éléphant


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 17231

MessagePosté le: Ven 30 Jan 2009 10:01 am    Sujet du message:
 
Lâcher prise face à la souffrance



Tout ce que fait l'être humain est fait dans le but d'être heureux.

Directement ou indirectement.


Même si votre travail ne vous plaît pas, vous le faites dans le but de gagner de

l'argent et ainsi pouvoir entre autre vous payer des choses qui vous font plaisir.


L'humain recherche par tous les moyens le bonheur et tente par tous les

moyens d'échapper à la souffrance. C'est bien normal, qui aime souffrir ?


A part ceux qui y trouvent du plaisir et dans ce cas ils ressentent le bonheur

dans cette souffrance. C'est pour cette raison que c'est très difficile


d'accepter la souffrance. Même si vous cherchez à la fuire ou à l'étouffer,


vous n'y arrivez pas, elle est toujours présente même si vous la masquez.


Si vous souhaitez la dépasser, il vous faut y faire face en acceptant de la ressentir.


Ressentez là et observez ce que vous ressentez sans analyser, sans vous laisser

entraîner par le mental vers les circonstances qui ont déclenché cette souffrance.


Si des pensées viennent, laissez-les être là sans les nourrir,

sans vous attacher à elles et reportez votre attention sur le corps.


Restez présent à tout ce que vous ressentez.


Le fait d'observer, va vous permettre d'être détaché.


Lorsqu'on est observateur, il se crée automatiquement une


distance entre l'observateur et le sujet observé ( la souffrance ).


On n'est plus à ce moment là identifié à cette souffrance et on perçoit cela

comme une création que l'on crée soi-même à chaque instant et que l'on

maintient en vie par l'énergie qu'on lui insuffle au moyen de la pensée.


Autorisez-vous maintenant à lâcher prise, ne la nourrissez plus de vos pensées,

ne lui insuffler plus d'énergie, laissez cela se dissoudre en étant simplement


une présence témoin. L'obscurité ne résiste pas longtemps à la lumière de la présence.

Ce qu'il convient également d'accepter lorsque l'on souffre


c'est la réalité de l'instant présent.

Pourquoi est-ce que l'on souffre la plupart du temps ?


Parce que la réalité de ce que l'on vit a changé et qu'on a du mal à accepter

cette réalité, on s'accroche au passé et aux souvenirs.


Ou alors notre réalité ne change pas et on voudrait tellement


que cela change en se projetant dans le futur.


Accepter la réalité, c'est accepter les changements qui se sont produits ou pas

dans notre vie et ensuite regarder si l'on peut améliorer la situation.


Lâcher prise c'est accepter la réalité de l'instant présent


afin d'être et d'agir sans le poids du passé et du futur.


A ce moment là, la vie coule librement à travers nous pour


permettre d'exprimer au mieux notre véritable nature.


Accepter est le premier pas vers le lâcher prise.




Namasté
_________________
Il n'y a pas longtemps que je m'aime , jamais plus je ne m'oublierai ♪♫♪♪
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Harmonium Répondre en citant
Éléphant
Éléphant


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 17231

MessagePosté le: Mer 08 Juil 2009 2:45 pm    Sujet du message:
 
Lâcher Prise

par Deepak Chopra

Chaque fois que vous êtes tentés de réagir avec les mêmes vieilles habitudes, demandez vous si vous voulez être prisonnier du passé ou un pionnier de l'avenir. Le passé est fermé et limité, l'avenir est ouvert et libère.
Dr. Deepak Chopra



En termes pratiques, « se livrer » veux dire lâcher prise. Bien que vous vous en rendez pas compte, la réalité n'est pas un donné. Chacun de nous habitons une réalité séparée. Votre mental maintient votre version personnelle de la réalité en l'étayant avec les convictions, les espérances, et les interprétations. Votre mental bloque le flux libre de la force de vie en disant, "Ceci est comment les choses doivent être et devraient être". Le lâcher prise vous libère de la poigne persistante, et quand vous relâchez, les nouvelles formes de réalité peuvent entrer.

Il vous suffit de prendre seulement un tour sur une montagne russe pour voir qui sont ceux qui jouissent le plus de l'expérience, ceux-là qui tiennent très forts avec la mâchoire serrée ou ceux-là qui relâchent et se permettent d'être portés en haut et en bas sans résistance.

Le lâcher prise est un processus . Vous devez savoir quand l'appliquer, que relâcher, et comment relâcher. Votre mental ne va pas vous montrer ces choses; pire, votre ego va essayer de vous empêcher de faire des progrès puisque il croit que vous devez tenir afin de survivre. Votre seul allié dans la lâcher prise est l'esprit , qui voit la réalité intégrale et qui n'a pas par conséquent le besoin de créer des réalités partielles fondées sur des limitations.

Le chemin entier vers l'amour pourrait être décrit comme apprendre à relâcher , mais le lâcher prise n'est pas possible "tout d'un coup". Ceci est un chemin fait de petites et nombreuses d'étapes. A chaque moment, les étapes sont fondamentalement pareilles: la conscience commence à remplacer les réactions. Une réaction est automatique; Elle fait appel aux croyances et aux attentes fixes, les images de douleur passées et le plaisir résidant dans la mémoire, dans l'attente de vous guider dans les situations futures.

Surmonter n'importe quelle réaction exige un acte de conscience . La conscience ne résiste pas la marque de la mémoire. Elle entre dedans si vous en avez besoin maintenant. Devant un grand chien, la conscience vous dit que vous n'êtes plus un petit enfant et que tous les grands chiens ne mordent pas. Etant conscient vous pouvez demander si vous avez besoin de retenir cette peur. Que vous finissiez par caresser le chien, ou par le négliger, ou en vous retirant, est maintenant une question de choix. Les réactions ont pour résultat une série fermée d'options: la conscience a pour résultat une série ouverte d'options.

Quand appliquer le Lâcher Prise

Les temps critiques pour relâcher sont quand vous sentez l'envie la plus forte au contraire. Nous résistons tous surtout quand notre peur, notre colère, notre fierté, et notre méfiance dirigent. Pourtant ces forces n'ont pas de validité spirituelle. A ces moments quand vous avez peur, vous êtes en colère, vous êtes têtu, ou méfiant, vous êtes dans l'étreinte d'irréalité. Votre ego vous force à réagir à partir du passé, vous aveuglant aux nouvelles possibilités de l'ici et maintenant.

L'esprit offre une voie de sortie pour toutes les situations, si vous pouvez vous y ouvrir .



De quoi Lâcher Prise

Si le moment juste pour le Lâcher Prise est quand vous ne le voulez pas, la chose à lâcher est cette chose que vous sentez que vous devez retenir. La peur, la colère, l'obstination, et la méfiance se peignent comme vos sauveteurs. En fait ces énergies servent seulement à vous fermer plus. Par exemple, " les paniquards " ont tendance à agir de cette façon parce que c'est familier; pareil pour les gens coléreux et têtus. C'est utile à interpeller des réactions familières en déclarant que vous ne en croyez plus. Voici quelques exemples:

Au lieu de dire, "Ca doit être de ma façon," dîtes-vous, "Je ne sais pas tout. Je peux accepter une solution que je ne vois pas pour le moment." Au lieu de dire, "J'ai une peur incroyable." dîtes- vous, "La peur n'est pas moi." Le fait d'avoir plus peur ne rend pas la peur plus réelle. (Cette technique est aussi applicable aux sentiments de colère écrasante et aux sentiments de méfiance, de rejets, d'anxiété, etc..).

Comment Lâcher Prise

Puisque le Lâcher Prise est un choix profondément personnel vous devrez être votre propre enseignant . Le processus a lieu sur chaque niveau - physique, mental, émotif - où l'énergie peut être tenu ou bloqué et personne n'a exactement les mêmes problèmes. Vous pouvez vous sentir plus confortable avec un relâchement plus physique que moi je le sentirais; je peux me sentir plus confortable avec un relâchement plus émotif que ce que vous sentiriez. C'est important de trouver l'équilibre entre le relâchement physique, mental et émotif qui vous convient. Je suggère aussi que vous adoptiez les idées suivantes :

- Ceci est juste une expérience. Je suis ici sur la Terre pour avoir des expériences. Tout va bien.

- Mon esprit sait ce qui se passe. Cette situation est pour mon bien, même si je ne le vois pas pour le moment.

- Le pire peux se réaliser, mais je ne serais pas détruit. Ca peut être même bon. J'attendrai de voir.

- J'ai une réaction forte maintenant, mais ce n'est pas le vrai moi. Ca passera.

- Peu importe ce dont j’ai peur de perdre, ceci est destiné à partir. Je serai mieux quand les nouvelles énergies arrivent. Quoi que la peur dise, rien ne peut me détruire.

- Quand les gens tombent ils ne se cassent pas, ils rebondissent.

- Le changement est inévitable. La résistance ne marche pas..

- Il y a quelque chose ici pour moi, si j'ai la conscience pour le trouver.

- Les choses qui me font peur sont déjà arrivées. Je ne veux plus les tenir. Mon but est le Lâcher Prise et de faire bon accueil à ce qui vient.

- La vie est de mon côté.

- Je suis aimé, donc je suis en sécurité.

Je vous encourage à embrasser ce printemps avec un sens de franchise, de vitalité, et un sens renouvelé de potentialité pure.
_________________
Il n'y a pas longtemps que je m'aime , jamais plus je ne m'oublierai ♪♫♪♪
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Harmonium Répondre en citant
Éléphant
Éléphant


Inscrit le: 05 Déc 2008
Messages: 17231

MessagePosté le: Mer 08 Juil 2009 3:12 pm    Sujet du message:
 
Pourquoi lâcher prise ?

Nous entendons parfois les gens nous dire qu’il faut lâcher prise, qu’il faut tourner la page sur un événement qui nous a blessé, qu’il ne faut pas vivre dans le passé, mais ce n’est pas si facile à faire pour la personne qui a été blessée. Le lâcher prise est une attitude par laquelle nous parvenons à nous détacher des événements contrariants ou des émotions négatives de notre quotidien. Cela permet de surmonter plus facilement la majorité des conflits de notre quotidien, de se prendre en charge et de modifier ses comportements pour diminuer notre stress. Si l’esprit est prisonnier des problèmes du passé, il ne peut apprécier les joies du présent. Pour réellement lâcher prise sur les événements passés qui nous ont blessés, il faut tout d’abord prendre conscience des conséquences néfastes sur notre corps physique d’entretenir des émotions négatives contre quelqu’un ou quelque chose. L’éducation que certaines personnes reçoivent ou acquièrent les aident énormément à comprendre l’importance du lâcher prise pour notre bien-être personnel. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’être sensibilisé à cette prise de conscience. De plus, il faut savoir identifier et analyser l’émotion que nous avons vécue pour mieux comprendre la vraie raison qui nous a poussés à réagir de la sorte.

Tout d’abord, il faut savoir que les émotions négatives que nous entretenons face à quelqu’un ou à une situation passée ne font que nous blesser davantage. Nous croyons qu’en agissant ainsi, nous punirons l’autre personne pour les gestes posés à notre égard. Nous souhaitons parfois même qu’un malheur lui arrive. Cependant, nous ne pouvons pas blesser l’autre par nos pensées. En ayant une attitude ou des pensées négatives, nous nous attirons tout simplement des événements négatifs. De plus, nous engendrons des tensions dans les membranes et les tissus à l’intérieur de notre corps par le stress que nous vivons et nous nous prédisposons à des douleurs physiques et des inconforts. Il est parfois difficile d’apprendre à pardonner, mais c’est toujours la meilleure solution pour vous permettre de vous libérer de fardeaux et de charges inutiles. Sinon, vous allez constamment perpétuer un sentiment négatif à l’intérieur de vous qui non seulement nuit à votre bonheur, mais également à votre santé et bien-être physique.

Il faut également prendre conscience que ce ne sont pas les gestes ou les paroles des autres qui nous blessent mais bien la perception et l’interprétation que nous en faisons. Par exemple, ma femme m’a dit dernièrement que j’étais souvent à l’ordinateur et j’ai développé un sentiment de culpabilité de ne pas être assez présent auprès d’elle et de consacrer trop de temps à mes projets personnels. Cela m’a irrité quelque peu car je n’ai pas du tout l’impression de la négliger et j’aime bien me garder un peu de temps pour écrire des chroniques à l’ordinateur afin d’aider les gens. J’ai donc entamé une discussion sur une note défensive alors que cette situation ne représentait aucun conflit pour elle. Ce n’était qu’une constatation qu’elle me faisait sans aucun arrière pensé. Toute cette culpabilité que j’ai traînée inutilement pendant quelques jours était simplement due à une mauvaise interprétation de ma part des paroles qu’elle m’a dites. Souvent, les autres ne savent même pas qu’ils nous ont blessés par leur parole ou leur attitude. Nous avons tous des besoins, des attentes, des croyances et des perceptions différentes dans la vie. Si vous ne prenez pas le temps d’en discuter avec la personne concernée en expliquant simplement votre ressenti au fond de votre cœur, vous garderez une mauvaise perception d’un événement ou d’une personne et vous vous empoisonnerez la vie pour rien. Nous accumulons souvent de vieilles blessures qui surgissent à tout moment parce que nous ne nous en sommes pas débarrassées. Les conflits du quotidien sont souvent le reflet de notre passé ou du passé de nos parents. Lorsque l’on vit un conflit par rapport à quelqu’un, essayez de comprendre pourquoi vous avez réagit de la sorte, quels étaient vos attentes ou vos besoins face à cette personne ou cette situation, quelles perceptions et émotions vous avez ressenti face à cet événement et discutez-en avec la personne concernée. La communication est le meilleur moyen de régler bien des conflits et d’éviter qu’ils prennent une tournure disproportionnée.

Apprenez à identifier les émotions que vous vivez (haine, peur, culpabilité, humiliation, injustice, honte, colère, angoisse, tristesse,…) et à les expliquer aux personnes concernées au lieu d’accuser les autres face à votre insatisfaction ou déception. En prenant le temps de vérifier votre attitude et votre ressenti face au comportement de l’autre, vous apprendrez à mieux vous connaître et à lâcher prise sur vos anciens comportements pour adopter de nouvelles attitudes. La seule personne que l’on peut changer est soi-même. Vous devez apprendre à lâcher prise non seulement sur les événements passés, mais surtout sur vos émotions, vos pensées et vos fausses croyances. Arrêtez de vous accrocher à de fausses croyances comme par exemple: je ne suis pas capable; un homme, ça ne pleure pas; je ne vaux rien; les bobos sortent en vieillissant; tout repose sur mes épaules; si mes enfants ne réussissent pas, je suis un mauvais parent; si je consulte un psychologue, les autres auront une image négative de moi; je suis né pour un petit pain, … Lorsque vous avez complètement lâché prise sur un conflit, vous ne devriez plus ressentir d’émotion négative ou de mal-être lorsque vous parlez de cette personne ou de cet événement à quelqu’un. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous vous accrochez au passé, à un regret, à une tristesse, une colère, une peur, une culpabilité ou toute blessure et que vous n’avez pas su pardonner pour vous libérer et vivre pleinement le moment présent. Le pardon est l’acte d’amour le plus difficile à accomplir mais si vous désirez être heureux, vous devez savoir que l’amour, sous toutes ses formes, est la solution pour toute guérison.

Nous sommes souvent portés à juger les autres sur leurs actes posés ou leurs paroles mais nous ne connaissons rien de leur passé, de leur souffrance qui les ont amenés à agir ainsi. Au lieu de leur en vouloir, il serait parfois plus sage d’essayer de les comprendre et de les aider car ce sont souvent des gens qui souffrent eux-mêmes. Une personne m’a déjà dit que lorsque l’on met les lunettes de l’autre, on voit les choses différemment. En se mettant dans la peau de l’autre, dans sa situation, nous voyons les choses sous un autre angle et comprenons mieux l’attitude de l’autre. Nous portons un regard différent sur certaines situations. Essayez de comprendre l’autre au lieu de le juger, particulièrement lorsque ses actes ou paroles vous ont blessés. Certains ont de la difficulté à communiquer leur amour et ne s’y prenne pas de la bonne façon parce qu’ils n’ont pas surmonté les obstacles de leur passé. Apprenez à prendre du recul face à certaines situations et à identifier votre perception mais également la perception de l’autre avant de prononcer votre opinion pour éviter des conflits inutiles.

Bonne réflexion
Sébastien Plante
_________________
Il n'y a pas longtemps que je m'aime , jamais plus je ne m'oublierai ♪♫♪♪
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre coin à nous Index du Forum -> En forme
Page 1 sur 1

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

 
Sauter vers:  


Skin Created by: Sigma12
Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2018 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com